Pharmacie de garde
Entre 22h et 9h, veuillez composer le 0903 99 000
[1,50 EUR/Min]

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Asthme : qu'est-ce que c'est ?

Version imprimableversion PDF

L’asthme est une affection pulmonaire qui se caractérise par une hypersensibilité des voies respiratoires à certains facteurs ou stimuli, lesquels vont provoquer une inflammation des voies respiratoires. En temps normal, les voies respiratoires sont suffisamment larges pour pouvoir respirer facilement. Pendant une crise d’asthme, à cause de l’inflammation, la muqueuse qui recouvre l’intérieur des voies respiratoires va gonfler et les muscles des bronches vont se contracter. Il en résulte un rétrécissement des voies respiratoires qui rend la respiration plus difficile et se manifeste par les symptômes typiques de l’asthme : toux, respiration sifflante et / ou sensation d’étouffement.

Quelles sont les causes de l’asthme ?

Les causes de l’asthme ne sont pas toujours claires. L’hérédité y joue un rôle. C’est pourquoi, on trouvera souvent, dans une même famille, plusieurs personnes souffrant d’asthme.

Les symptômes ne sont pas toujours présents, mais sont déclenchés par certains stimuli. L’exposition à ces stimuli va déclencher à chaque fois une crise d’asthme qui se manifeste par une aggravation des symptômes. Ces facteurs déclenchants peuvent varier d’une personne à l’autre.

Stimuli allergiques ou non ?

Souvent, mais pas toujours, l’asthme est dû à une allergie. Les stimuli allergiques les plus souvent impliqués dans l’asthme sont les acariens, les pollens de plantes herbacées et d’arbres, les squames d’animaux et les moisissures.

Chez certaines personnes, une crise d’asthme peut être déclenchée par des facteurs non-allergiques, principalement des infections virales des voies respiratoires comme la grippe. D’autres stimuli non-allergiques sont le brouillard et les produits irritants présents dans l’air. La liste de ces produits irritants est impressionnante : la fumée de cigarette, bien entendu, mais aussi les vapeurs de peinture, de colle, les produits d’entretien, les parfums, etc.

Asthme d’effort

L’effort physique est un important facteur déclenchant, surtout par temps froid et sec. Vous pouvez vous sentir à court de souffle pendant ou après un effort physique intense, comme du sport.

Quel traitement pour l’asthme ?

L’asthme se soigne généralement bien, toutefois les médicaments ne peuvent pas guérir la maladie. Si vous les utilisez comme il faut, vous pouvez réduire les symptômes ou même les faire disparaître durablement. Deux sortes de médicaments sont utilisés pour soulager les symptômes : des bronchodilatateurs, qui dilatent les voies respiratoires, et des antiinflammatoires. Ces derniers sont essentiels pour garantir un traitement efficace. De nombreux patients devront donc les utiliser chaque jour. Ayez également toujours à portée de main votre traitement de crise, à n’utiliser que lorsque vous éprouvez des difficultés à respirer. Seuls les patients souffrant d’un asthme léger sont suffisamment soulagés en utilisant uniquement un traitement de crise. Le traitement peut varier d’une personne à l’autre. Votre médecin choisira le médicament le mieux adapté à votre situation.

Les médicaments utilisés pour le traitement de l’asthme sont le plus souvent administrés par inhalation. Les différents médicaments utilisés sont expliqués dans un autre dépliant. N’hésitez pas à le demander à votre pharmacien !

Si vous savez à quels stimuli vous êtes sensible, vous pouvez essayer de les éviter autant que possible, tant à la maison qu’au travail. Ne fumez pas et veillez à ce que l’on ne fume pas dans votre entourage, surtout à la maison.

Si vous vous sentez à court de souffle à l’effort, cela ne signifie pas que vous devez éviter toute activité physique. Au contraire, il est important d’avoir une bonne condition physique.

Echauffez-vous suffisamment avant de faire du sport. Respirez autant que possible par le nez par temps froid. L’air inspiré est ainsi moins froid et moins irritant pour les voies respiratoires. Essayez de bouger chaque jour une demi-heure (marche, vélo, natation ou fitness, par exemple).

En bref :

  • Symptômes : toux, respiration sifflante et / ou sensation d’étouffement.
  • Ces symptômes ne sont pas présents en permanence et peuvent être déclenchés par certains stimuli.
  • L’asthme est souvent, mais pas toujours, dû à une allergie.
  • Les antiinflammatoires à inhaler occupent une place centrale dans le traitement de l’asthme.

 

Pourquoi est-il important de traiter l’asthme ?

L’asthme se soigne très bien, mais ne se guérit jamais tout à fait. Il peut arriver que vous ne ressentiez aucun symptôme pendant plusieurs années, mais la prédisposition à l’asthme reste bien présente. Les conseils ci-dessus et le traitement médicamenteux vous permettront d’en souffrir le moins possible.

Quand contacter le médecin ?

Consultez votre médecin :

  • si la toux ou la production d’expectorations augmentent ou si vous vous sentez plus ou plus vite essoufflé.
  • si vous avez l’impression que vos médicaments font moins d’effets ou que vous devez les utiliser plus souvent que d’habitude ;
  • si vous constatez une aggravation de vos symptômes en cas de maladie ou de fièvre.