Pharmacie de garde
Entre 22h et 9h, veuillez composer le 0903 99 000
[1,50 EUR/Min]

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Prévenir et traiter le pied d'athlète

Version imprimableversion PDF

Le pied d’athlète est une infection fongique (à champignons) ou mycose qui touche habituellement la peau située entre les orteils.

L’appellation tire son origine du fait que les sportifs en sont fréquemment atteints, les chaussures de sport fermées créant un milieu idéal pour la prolifération des champignons, c'est - à - dire humide et chaud. La majorité des gens contractent le pied d’athlète en marchant pieds nus sur un sol mouillé à la piscine ou dans les douches et vestiaires des salles de sport.

Quels sont les symptômes ?

Généralement, l’infection débute entre les orteils, mais elle peut toucher d’autres parties du pied.

On reconnaît le pied d’athlète aux symptômes suivants :

  • La peau est blanchâtre et pèle, laissant apparaître une seconde couche de peau rouge
  • Des démangeaisons sont souvent présentes
  • Des crevasses douloureuses peuvent apparaître.

Si les ongles sont atteints (ongles jaunes et / ou cassants), il est préférable de consulter votre médecin !

Mieux vaut prévenir que guérir !

Une peau saine et sèche forme une bonne barrière contre les infections à champignons. Une bonne hygiène des pieds reste le meilleur moyen de prévenir le pied d’athlète.

  • Gardez vos pieds propres, frais et secs. En cas de transpiration abondante, demandez conseil à votre pharmacien
  • Lavez-vous les pieds quotidiennement et après chaque séance de sport. Essuyez-les soigneusement, surtout entre les orteils 
  • N’échangez pas vos essuies de bain. Le partage d’un essuie qui a été en contact avec un pied infecté suffit à transmettre l’infection 
  • Évitez de marcher pieds nus sur les sols mouillés des vestiaires, des piscines ou des douches communes. Munissez- vous de sandales de plages réservées à votre usage personnel ;
  • Portez de préférence des chaussures qui laissent les pieds respirer. À ce titre, les chaussures en cuir restent le meilleur choix. Évitez le port prolongé de chaussures de sport ou de bottes en caoutchouc 
  • Changez de chaussures tous les jours et, si possible, retirez les semelles pour bien les assécher durant la nuit
  • Préférez les chaussettes en coton ou en laine plutôt qu’en matière synthétique et changez en chaque jour.

 

Traiter le pied d’athlète

Chez une personne en bonne santé, le pied d’athlète est une affection de la peau sans gravité, qui peut être facilement traitée au moyen d’un antimycosique. Mais, traiter uniquement les pieds est insuffisant. Les chaussures et les chaussettes doivent être traitées en même temps afin d’éliminer les spores des champignons qui s’y trouvent. Les antimycosiques sont disponibles sous différentes formes : crème, spray, poudre, etc.

Pensez à votre entourage : le pied d’athlète se transmet facilement via les sols humides et les essuies de bain. À la maison, nettoyez la douche et la baignoire pour éviter de contaminer les membres de votre famille. Ne partagez pas vos essuies, changez en régulièrement, de même que les tapis de bain. Vérifiez les pieds des autres membres de la famille. Eux-aussi doivent peut-être être traités !

En pratique

  • Lavez et séchez soigneusement vos pieds.
  • Appliquez une crème antimycosique 2 x par jour sur les lésions et en périphérie pendant 3 à 4 semaines. Massez pour faire pénétrer la crème. Les symptômes s’améliorent généralement en 1 semaine, mais un traitement prolongé est nécessaire pour assurer la disparition complète du champignon. Poursuivez le traitement pendant 1 à 2 semaines après la disparition des symptômes (démangeaisons, squames).
  • Si vous avez de petites crevasses, utilisez de préférence un savon désinfectant avant d’appliquer la crème. Demandez conseil à votre pharmacien.
  • Appliquez quotidiennement une poudre ou un spray antimycosique dans vos chaussures et chaussettes.
  • Lavez- vous soigneusement les mains après le traitement !

Un traitement suffisamment long est nécessaire pour éliminer le champignon et ses spores !

 

Quand consulter un médecin ?

Les personnes en bonne santé consulteront leur médecin :

  • Si aucune amélioration ne survient après 2 semaines de traitement.
  • En présence de lésions étendues ou si les ongles sont atteints (ongles jaunes et / ou cassants).
  • En cas de rechutes répétées.
  • En présence de plaies suintantes, de gonflement du pied et / ou de fièvre.

Les patients diabétiques, souffrant d’athérosclérose ou de troubles circulatoires et les personnes âgées consulteront leur médecin avant de commencer un traitement.

Après le traitement, prévenir la réinfection

Les spores des champignons peuvent survivre jusqu'à 1 an dans les chaussures, sur le sol, les tapis, etc. Pour prévenir une nouvelle infection, une bonne hygiène est indispensable. Après le traitement curatif, utilisez régulièrement un spray antimycosique sur les pieds, dans les chaussettes et les chaussures et lavez-vous les pieds avec un savon désinfectant après les séances de sport.