Pharmacie de garde
Entre 22h et 9h, veuillez composer le 0903 99 000
[1,50 EUR/Min]

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Le Dossier Pharmaceutique Partagé : plus de sécurité pour vous !

Version imprimableversion PDF

Depuis deux ans, le Dossier Pharmaceutique Partagé (DPP) vous permet de bénéficier d’une sécurité renforcée lorsque des médicaments vous sont délivrés, et ce dans la plupart des pharmacies du pays. Grâce à ce service  gratuit, votre pharmacien peut en effet partager avec ses confrères « l’historique de médication » – la liste des médicaments qui vous ont été délivrés au cours des douze derniers mois – qui est enregistré dans votre dossier pharmaceutique. Chaque pharmacien chez qui vous vous rendez peut ainsi voir quels médicaments vous prenez et vous donner des conseils personnalisés. A condition que vous ayez marqué votre accord pour le partage de vos données de santé !

Première étape, le Dossier Pharmaceutique...
Chaque fois qu’il vous délivre un médicament prescrit par un médecin, votre pharmacien est légalement tenu d’enregistrer les données de cette délivrance. Dans l’intérêt de votre santé, sauf objection de votre part, votre pharmacien peut aussi enregistrer d’autres données, telles que les délivrances de médicaments sans ordonnance ou d’autres produits de santé. Toutes ces informations sont conservées dans votre dossier pharmaceutique pour permettre à votre pharmacien de vous conseiller au mieux et d’éviter des problèmes éventuels, tels qu’une interaction entre deux médicaments. Vous pouvez consulter votre dossier pharmaceutique et faire corriger des données qui y figurent à tout moment.

… ensuite, un Dossier Pharmaceutique Partagé (DPP)?
Moyennant votre consentement, chaque pharmacien auquel vous vous adressez peut consulter la liste des médicaments qui vous ont été délivrés au cours des douze mois précédents. Votre dossier pharmaceutique reste dans votre pharmacie habituelle. Seules les informations pertinentes relatives à vos médicaments (le nom et le dosage, la posologie et la date de délivrance) peuvent être consultées dans les pharmacies où vous vous rendez. Cette consultation se fait par la base de données centrale du DPP où sont enregistrées toutes les délivrances de médicaments effectuées à votre nom. Tant votre pharmacien habituel que n’importe quel autre pharmacien du pays auquel vous vous adressez peut consulter cette base de données centralisée. Ce service vous est offert gratuitement.

Pourquoi ?
Comme la plupart des patients, vous avez sans doute un pharmacien attitré. Celui-ci vous connaît et sait quels médicaments vous prenez. Mais il faut parfois aller chercher un médicament ailleurs que chez son pharmacien habituel : dans une pharmacie de garde ou proche de votre lieu de travail, celle du village où vous passez une semaine de vacances,… où le pharmacien ne sait pas quels médicaments vous prenez. Ce qui peut parfois comporter des risques pour votre santé.

Le partage de vos données de médication permet d’éviter des problèmes susceptibles de se produire lorsque vous vous rendez chez un pharmacien qui ne vous connaît pas. Grâce au DPP, vous ne devez pas penser à tout et chaque pharmacien peut vous délivrer vos médicaments en toute sécurité, en vous donnant des conseils personnalisés.

Comment ?

Si vous avez donné votre accord au partage de vos données de santé (le fameux consentement éclairé), le pharmacien peut consulter la liste des médicaments qui vous ont été délivrés au cours des mois précédents par une simple lecture de votre carte d’identité électronique.

Strictement confidentiel
Vos données de médication ne peuvent être partagées qu’entre pharmaciens et ne peuvent être consultées que dans les pharmacies où vous allez chercher des médicaments. Le pharmacien a uniquement accès à la liste des médicaments (nom et dosage, posologie et date de délivrance) qui vous ont été délivrés au cours des douze derniers mois. Aucune autre information (par ex. le nom du médecin qui vous a prescrit un médicament ou le nom du pharmacien qui vous l’a délivré) n’est partagée.

Big Brother non admis ! Le partage d’informations est parfaitement sécurisé et la confidentialité de vos données est garantie. Le pharmacien et ses collaborateurs sont tenus au secret professionnel.

Pour tout le monde, 365 jours par an...
« Je ne suis pas malade, et si je vais trois fois par an à la pharmacie, c’est déjà beaucoup…  ce dossier partagé, je n’en ai tout de même pas besoin !!?? » Même si vous ne souffrez pas de maladie chronique, le DPP peut vous apporter, à vous aussi, une sécurité supplémentaire. En effet, on a parfois tendance à oublier que certains médicaments sont… des médicaments. Prenez, par exemple, l’aspirine, une pommade antidouleur ou la pilule… Si vous deviez prendre un autre médicament, voire certains produits de santé, une interaction pourrait se produire. Grâce au DPP, ce genre de risques pour la santé peut être évité, et ce, parce que le pharmacien est toujours en mesure de vous conseiller un traitement sûr et adapté. Vous trouverez dans notre brochure d’information une série de situations concrètes qui illustrent l’importance du DPP. Que vous soyez en vacances ou que vous soyez forcés de vous rendre en pleine nuit à la pharmacie de garde : le pharmacien pourra, en un clin d’œil, parcourir la liste des médicaments qui vous ont été délivrés.

...moyennant votre consentement !
Avec le Dossier Pharmaceutique Partagé, les pharmaciens belges ont donc développé un système qui vous garantit, aux quatre coins du pays et à tout moment, une délivrance sécurisée et des conseils personnalisés. Pour bénéficier de cette sécurité supplémentaire en pharmacie, vous devez d’abord (faire) enregistrer votre consentement éclairé pour le partage de vos données de santé. C’est une étape importante et nécessaire qui garantit le respect de votre vie privée.

Votre santé, votre choix
Plus de trois millions de compatriotes ont déjà enregistré leur consentement. Si vous optez pour plus de sécurité, donnez votre consentement. Ceci n’est toutefois pas une obligation. C’est à vous de décider si vous acceptez ou non le partage de vos données.

Si vous hésitez encore ou si vous avez encore des questions à ce sujet, parlez-en avec votre pharmacien. Il est primordial d’être bien informé. C’est d’ailleurs la première condition du consentement éclairé. Vous trouverez plus d’infos à ce sujet dans cette brochure d’information.

Le saviez-vous?
Si vous le souhaitez, votre pharmacien peut rapidement enregistrer votre consentement éclairé sur la plateforme fédérale eHealth par une simple lecture de votre carte d’identité. La plateforme eHealth garantit une sécurisation optimale et la confidentialité de vos données !

Liens