30 novembre 2022

Les bons gestes pour prévenir la bronchiolite

Les bons gestes pour prévenir la bronchiolite

L’épidémie de bronchiolite s’annonce violente cette année. Même si le seuil épidémique n’a pas encore été franchi, la Belgique semble suivre l’exemple de la France. Plusieurs hôpitaux sont déjà saturés.

L’épidémie de bronchiolite s’annonce violente cette année. Même si le seuil épidémique n’a pas encore été franchi, la Belgique semble suivre l’exemple de la France. Plusieurs hôpitaux sont déjà saturés.

Les jeunes parents la redoutent chaque année. Et oui, c’est la saison de la bronchiolite! Même si cette infection virale est courante et souvent bénigne, ses symptômes peuvent être impressionnants chez les enfants de moins de 2 ans: toux, respiration sifflante, refus de s’alimenter, sécrétions abondantes…

Du simple rhume à la bronchiolite

La bronchiolite est majoritairement causée par un virus respiratoire syncytial (VRS). Lorsqu’un enfant est contaminé par un VRS, l’infection débute dans le nez et la gorge. Il s’agit alors d’un simple petit rhume qui peut s’accompagner d’une toux sèche et d’un peu de fièvre. Malheureusement, elle peut évoluer vers une infection des voies respiratoires inférieures. On parle de bronchiolite lorsque les plus petites ramifications de ces voies respiratoires sont inflammées.

On estime qu’entre 25 et 40% des enfants ont des symptômes de bronchiolite lors de leur première infection VRS.  Parmi ceux-ci, 0,5 à 2% présentent une infection sévère nécessitant une hospitalisation. 

Si votre enfant est malade, soyez attentifs aux signes respiratoires. Une respiration sifflante est un signe distinctif de la bronchiolite. Soyez aussi vigilants face au risque de déshydratation.

Comment l’éviter?

Le virus est très contagieux! Il se propage quand on tousse, qu’on se mouche ou qu’on éternue. Une poignée de mains, un câlin ou un bisou peuvent vous contaminer, tout comme le fait de toucher un objet (jouet, poignée de porte) infecté.

Quelques mesures de prévention peuvent réduire le risque d’infection chez le nourrisson:

  • Lavez-vous les mains avant de toucher le bébé
  • Si vous êtes malade, réduisez au maximum les contacts avec le bébé. Portez un masque si nécessaire.
  • Evitez d’amener le bébé dans des endroits confinés et fréquentés (garderies, magasins, transports en commun, etc.)
  • Aérez quotidiennement les pièces de vie
  • Nettoyez votre maison et les jouets

Que faire si votre enfant est malade?

Une simple infection VRS guérit spontanément entre 2 à 8 jours après le début de l’apparition des symptômes. Comme il s’agit d’une infection causée par un virus, il est inutile de se tourner vers les antibiotiques. Ceux-ci n’auront aucun effet positif sur l’état de votre enfant !

Le mieux à faire est de soulager les symptômes de votre enfant, tant que ceux-ci restent modérés.

  • Nettoyez-lui régulièrement le nez (avec du sérum physiologique)
  • Donnez-lui souvent à boire
  • Fractionnez les repas
  • Aérez régulièrement les pièces de vie
  • Evitez l’exposition à la fumée de tabac

Si vous pensez que l’infection VRS évolue vers une bronchiolite, consultez un médecin. Dans le cas d’une infection sévère, le nourrisson devra peut-être être hospitalisé afin de le réhydrater et l’aider à respirer.

Le saviez-vous ?

Une infection VRS peut (mal) évoluer chez les nourrissons… mais pas seulement! Les personnes âgées, celles souffrant de problèmes pulmonaires, cardiovasculaires ou dont l’immunité est diminuée sont également plus vulnérables. L’infection peut s’aggraver et évoluer vers une pneumonie. 

Les jeunes parents la redoutent chaque année. Et oui, c’est la saison de la bronchiolite! Même si cette infection virale est courante et souvent bénigne, ses symptômes peuvent être impressionnants chez les enfants de moins de 2 ans: toux, respiration sifflante, refus de s’alimenter, sécrétions abondantes…

Du simple rhume à la bronchiolite

La bronchiolite est majoritairement causée par un virus respiratoire syncytial (VRS). Lorsqu’un enfant est contaminé par un VRS, l’infection débute dans le nez et la gorge. Il s’agit alors d’un simple petit rhume qui peut s’accompagner d’une toux sèche et d’un peu de fièvre. Malheureusement, elle peut évoluer vers une infection des voies respiratoires inférieures. On parle de bronchiolite lorsque les plus petites ramifications de ces voies respiratoires sont inflammées.

On estime qu’entre 25 et 40% des enfants ont des symptômes de bronchiolite lors de leur première infection VRS.  Parmi ceux-ci, 0,5 à 2% présentent une infection sévère nécessitant une hospitalisation. 

Si votre enfant est malade, soyez attentifs aux signes respiratoires. Une respiration sifflante est un signe distinctif de la bronchiolite. Soyez aussi vigilants face au risque de déshydratation.

Comment l’éviter?

Le virus est très contagieux! Il se propage quand on tousse, qu’on se mouche ou qu’on éternue. Une poignée de mains, un câlin ou un bisou peuvent vous contaminer, tout comme le fait de toucher un objet (jouet, poignée de porte) infecté.

Quelques mesures de prévention peuvent réduire le risque d’infection chez le nourrisson:

  • Lavez-vous les mains avant de toucher le bébé
  • Si vous êtes malade, réduisez au maximum les contacts avec le bébé. Portez un masque si nécessaire.
  • Evitez d’amener le bébé dans des endroits confinés et fréquentés (garderies, magasins, transports en commun, etc.)
  • Aérez quotidiennement les pièces de vie
  • Nettoyez votre maison et les jouets

Que faire si votre enfant est malade?

Une simple infection VRS guérit spontanément entre 2 à 8 jours après le début de l’apparition des symptômes. Comme il s’agit d’une infection causée par un virus, il est inutile de se tourner vers les antibiotiques. Ceux-ci n’auront aucun effet positif sur l’état de votre enfant !

Le mieux à faire est de soulager les symptômes de votre enfant, tant que ceux-ci restent modérés.

  • Nettoyez-lui régulièrement le nez (avec du sérum physiologique)
  • Donnez-lui souvent à boire
  • Fractionnez les repas
  • Aérez régulièrement les pièces de vie
  • Evitez l’exposition à la fumée de tabac

Si vous pensez que l’infection VRS évolue vers une bronchiolite, consultez un médecin. Dans le cas d’une infection sévère, le nourrisson devra peut-être être hospitalisé afin de le réhydrater et l’aider à respirer.

Le saviez-vous ?

Une infection VRS peut (mal) évoluer chez les nourrissons… mais pas seulement! Les personnes âgées, celles souffrant de problèmes pulmonaires, cardiovasculaires ou dont l’immunité est diminuée sont également plus vulnérables. L’infection peut s’aggraver et évoluer vers une pneumonie. 


Dernière mise à jour le  19/12/2022

Trouver une pharmacie

Une question sur votre santé ou vos médicaments ? Demandez conseil à un pharmacien près de chez vous.

Pharmacies que vous avez précédemment consultées

Itinéraire {{item.addressDesc}}

Heures d'ouverture

{{item.pharmacyOpenInfo.openDesc.toUpperCase()}} {{item.pharmacyOpenInfo.extraInfo}}
La nuit, les pharmaciens de garde sont à votre service pour tout médicament urgent. Actuellement de garde. La nuit, les pharmaciens de garde sont à votre service pour tout médicament urgent.
lundi Veuillez contacter la pharmacie pour connaître ses heures d'ouverture
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

Services disponibles dans la pharmacie

{{service.desc}}

Pour des conseils personalisés, privilégiez toujours le contact en pharmacie. Si vous le souhaitez, certaines pharmacies vous permettent également de :

Prendre rendez-vous

Réservez directement un médicament ou un produit de santé

Accéder à leur site web

Dans certaines régions du pays, il faut appeler un numéro de téléphone spécifique pour savoir quelle pharmacie dispose d'un veilleur de nuit (tarif zonal)