Cette Journée européenne d’information sur les antibiotiques marque le début de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, mettant à l’honneur la lutte contre l’antibiorésistance et ses dangereuses conséquences. Heureusement, chacun de nous peut faire la différence, en adoptant quelques gestes simples.

Selon l’OMS, la résistance aux antimicrobiens constitue aujourd’hui l’une des principales menaces pour la santé. En Europe, en 2015, 30% de décès supplémentaires ont été constatés par rapport à 2005, suite à une infection résistante aux antibiotiques.  L’usage abusif d’antibiotiques, en Belgique également, participe à cette résistance. C’est pourquoi nous insistons cette semaine sur un bon usage des antibiotiques, en relayant la campagne « Les antibiotiques : prenez-les comme il faut et uniquement quand il le faut ».

Résistance

La résistance aux antibiotiques – ou antibiorésistance – est la capacité d’une bactérie à lutter contre l’action d’un ou de plusieurs antibiotiques. En d’autres mots, ceux-ci deviennent de moins en moins efficaces, face à des bactéries de plus en plus résistantes à ces médicaments. C’est ainsi que se développent des « superbactéries », résistantes à plusieurs antibiotiques et parfois même à tous.

Les personnes « malades » ne sont pas les seules concernées par l’antibiorésistance: nous le sommes tous. C’est aussi le message clé de l’OMS: « L’avenir des antibiotiques dépend de nous tous ». Plus nous prévenons les infections et limitons le mauvais usage des antibiotiques, plus nous contribuons à lutter contre l’antibiorésistance! L’OMS donne quelques exemples de gestes simples, qui peuvent inverser la tendance:

  • avoir une bonne hygiène des mains;
  • être en ordre de vaccination;
  • avoir des rapports sexuels protégés.

Votre pharmacien participe à la campagne 

Même lorsque l’usage d’un antibiotique est indiqué, certaines précautions sont nécessaires. Nous vous proposons quelques règles de base pour un bon usage. Votre pharmacien peut vous informer et vous accompagner tout au long de votre traitement. Il peut, par exemple, vous en dire plus sur sa durée et le meilleur moment pour le prendre. S’il vous reste des antibiotiques, ne les gardez surtout pas pour une prochaine fois. Rapportez-les chez votre pharmacien.

 

Actualités

Toutes nos actualités santé
  • La contraception d’urgence gratuite: aussi sans prescription
  • Validité des autorisations de remboursement des médicaments délivrées par le médecin-conseil de votre mutuelle
  • Rendez-vous pour un check-up de votre pharmacie familiale
  • Vous êtes enceinte, projetez de l’être ou allaitez?
  • Masques en tissu distribués en pharmacie
  • Activités de plein air? Méfiez-vous des tiques!
  • Comment utiliser un masque buccal en tissu?
  • La grossesse et l’allaitement au temps du coronavirus
  • En ligne pour acheter des masques de protection ? Méfiez-vous des fausses boutiques
  • Vous prenez des médicaments et vous devez être hospitalisé(e)? Prenez votre schéma de médication avec vous!
  • Partagez les bons réflexes, pas le virus
  • Vous portez un masque de protection? Veillez à bien l’utiliser!
  • De la fièvre? Préférez le paracétamol
  • Aidez à empêcher la propagation du coronavirus
  • Comment éviter d'être contaminé par le coronavirus?
  • Pour un autre regard sur la schizophrénie
  • Comment se protéger contre le coronavirus?
  • Porter un masque pour se protéger du coronavirus?
  • Vous connaissez quelqu'un qui souffre d'une maladie rare?
  • Vous prenez des médicaments pour dormir? Nous avons besoin de vous!
  • Votre prescription est-elle valable ?
  • En février, on fait santé… à l’eau!
  • Vos prescriptions ont désormais une date de péremption
  • Meilleurs vœux ! Frohe Festtage !
  • Vous êtes enceinte ou avez envie de l'être? Vous allaitez? Dites-le à votre pharmacien!
  • Plus de 50% des cas de diabète de type 2 sont évitables
  • Participez à l’eHealthMonitor 2019
  • Vos prescriptions changent… et leur durée de validité aussi!
  • Les pansements actifs mieux remboursés depuis le 1er octobre
  • Grippe saisonnière : le vaccin, pensez-y maintenant !
  • Besoin d’un médecin de garde? Appelez le 1733!