Depuis le 1er février 2020, votre médecin doit rédiger ses prescriptions sur un « nouveau modèle » pour qu’elles soient valables. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de ne pas avoir droit au remboursement de votre mutuelle pour les médicaments remboursables. Et ce n’est pas ce que nous voulons !

Pour les prescriptions électroniques, aucun problème ; le programme de votre médecin applique automatiquement le nouveau modèle. Pour les prescriptions papier, rédigées en visite à domicile, par exemple, il est possible que vous receviez encore une prescription « ancien modèle ».

Le nouveau modèle (papier) possède deux caractéristiques évidentes que vous pouvez facilement vérifier vous-même afin de vous assurer que votre prescription est valable :

  1. La mention « Prescription de médicaments d’application à partir du 1er novembre 2019 » au bas de la prescription.
  2. Une case « Date de fin pour l’exécution » dans laquelle est mentionnée la date limite de validité de votre prescription. Jusqu’à cette date, vous pouvez vous rendre chez votre pharmacien avec votre prescription pour obtenir vos médicaments, et vous êtes assuré de bénéficier du tiers payant pour les médicaments remboursables. Cette case figure également sur la preuve papier des prescriptions électroniques (le document grâce auquel vous pouvez vous rendre en pharmacie pour vous procurer vos médicaments prescrits par voie électronique).

Vous n’êtes pas certain que votre prescription soit bien valable ? Vous pouvez toujours vous renseigner auprès de votre pharmacien, qui se fera un plaisir de vérifier pour vous.

 

Actualités

Toutes nos actualités santé
  • De la fièvre? Préférez le paracétamol
  • Aidez à empêcher la propagation du coronavirus
  • Comment éviter d'être contaminé par le coronavirus?
  • Pour un autre regard sur la schizophrénie
  • Comment se protéger contre le coronavirus?
  • Porter un masque pour se protéger du coronavirus?
  • Vous connaissez quelqu'un qui souffre d'une maladie rare?
  • Vous prenez des médicaments pour dormir? Nous avons besoin de vous!
  • Nouveau coronavirus: la Belgique est bien préparée
  • Votre prescription est-elle valable ?
  • En février, on fait santé… à l’eau!
  • Vos prescriptions ont désormais une date de péremption
  • Meilleurs vœux ! Frohe Festtage !
  • Vous êtes enceinte ou avez envie de l'être? Vous allaitez? Dites-le à votre pharmacien!
  • Plus de 50% des cas de diabète de type 2 sont évitables
  • Participez à l’eHealthMonitor 2019
  • Vos prescriptions changent… et leur durée de validité aussi!
  • Les pansements actifs mieux remboursés depuis le 1er octobre
  • Grippe saisonnière : le vaccin, pensez-y maintenant !
  • Besoin d’un médecin de garde? Appelez le 1733!
  • Une première "Journée mondiale de la sécurité des patients"
  • Paracétamol: ne pas dépasser la dose
  • Gardes en pharmacie: qu’est-ce qui change?
  • Ça démange? C’est peut-être une piqûre d’aoûtat…
  • Le cannabidiol, qu’est-ce que c’est?
  • Pourquoi une Semaine mondiale de l’allaitement?
  • Médicament indisponible ? Votre pharmacien se coupe en quatre pour assurer la continuité de vos soins
  • Et si vos médicaments étaient "photosensibilisants"?
  • Ozone et fortes chaleurs: soyons solidaires
  • Les bons gestes en cas de canicule
  • Ce samedi 8 juin, c'est la Journée mondiale de l’Océan
  • Les troubles du rythme cardiaque frappent près de 300.000 Belges
  • Trois petits tours dans la maison et au jardin
  • Arrêter de fumer, vous y pensez?
  • Encéphalite à tiques: la vaccination peut être recommandée pour certaines destinations
  • La Semaine de la Migraine met en lumière les facteurs déclenchants
  • 3 petites tapes dans le dos... pour encourager à protéger sa peau!
  • Des entretiens pour améliorer la qualité de vie des patients asthmatiques
  • Vaccination-info.be: le site de référence a fait peau neuve!
  • Vous avez repris des activités de plein air? Méfiez-vous des tiques!
  • La matériovigilance: qu'est-ce que c'est?
  • Qu'est-ce qu'un dispositif médical?
  • Vaccin RR0: pas de lien avec l’autisme