Les femmes de moins de 25 ans bénéficiaient déjà d’une intervention supplémentaire dans le prix des contraceptifs. Depuis peu, cet avantage est élargi à toutes les femmes ayant droit au statut BIM (bénéficiaires de l’intervention majorée), quel que soit leur âge.

Depuis le 1er avril, les femmes de moins de 25 ans bénéficient d’une intervention supplémentaire dans le prix de certains contraceptifs. Les autorités veulent ainsi améliorer l’accès aux moyens de contraception et prévenir les grossesses non désirées. Depuis le 10 septembre, cette mesure vaut également pour toutes les femmes qui ont droit à l’intervention majorée (statut BIM, anciennement OMNIO et VIPO).

« L’intervention supplémentaire » est un remboursement qui s’ajoute à « l’intervention classique » de l’assurance soins de santé obligatoire. La liste des moyens de contraception qui sont ainsi mieux remboursés grâce à cette intervention supplémentaire comprend non seulement les pilules contraceptives, mais aussi d’autres moyens de contraception tels que les patchs, les stérilets, les implants…

Le montant de l’intervention supplémentaire varie selon le moyen de contraception repris sur la liste, mais correspond à un montant de 3 euros par mois. En conséquence, de nombreux contraceptifs dits de « 2e génération » sont totalement gratuits. L’intervention supplémentaire est automatiquement octroyée en pharmacie, sur simple présentation de la carte d’identité.  

Saviez-vous que la pilule d’urgence bénéficie également d’une intervention supplémentaire, d’un montant de 9 euros par boite ? Ce montant est également octroyé automatiquement en pharmacie, même si vous n’avez pas de prescription ! Ainsi, la « pilule du lendemain » est presque gratuite et un frein financier à la prévention des grossesses non désirées disparaît.

 

 

Actualités

Toutes nos actualités santé
  • Besoin d'un vaccin contre la grippe ? Ils sont en route !
  • Vaccination contre la grippe: priorité aux personnes des groupes cibles
  • CAP 48: les pharmaciens en première ligne!
  • Intervention supplémentaire pour les contraceptifs
  • La contraception d’urgence gratuite: aussi sans prescription
  • Validité des autorisations de remboursement des médicaments délivrées par le médecin-conseil de votre mutuelle
  • Rendez-vous pour un check-up de votre pharmacie familiale
  • Vous êtes enceinte, projetez de l’être ou allaitez?
  • Masques en tissu distribués en pharmacie
  • Activités de plein air? Méfiez-vous des tiques!
  • Comment utiliser un masque buccal en tissu?
  • La grossesse et l’allaitement au temps du coronavirus
  • En ligne pour acheter des masques de protection ? Méfiez-vous des fausses boutiques
  • Vous prenez des médicaments et vous devez être hospitalisé(e)? Prenez votre schéma de médication avec vous!
  • Partagez les bons réflexes, pas le virus
  • Vous portez un masque de protection? Veillez à bien l’utiliser!
  • De la fièvre? Préférez le paracétamol
  • Aidez à empêcher la propagation du coronavirus
  • Comment éviter d'être contaminé par le coronavirus?
  • Pour un autre regard sur la schizophrénie
  • Comment se protéger contre le coronavirus?
  • Porter un masque pour se protéger du coronavirus?
  • Vous connaissez quelqu'un qui souffre d'une maladie rare?
  • Vous prenez des médicaments pour dormir? Nous avons besoin de vous!
  • Votre prescription est-elle valable ?
  • En février, on fait santé… à l’eau!
  • Vos prescriptions ont désormais une date de péremption
  • Meilleurs vœux ! Frohe Festtage !
  • Vous êtes enceinte ou avez envie de l'être? Vous allaitez? Dites-le à votre pharmacien!
  • Plus de 50% des cas de diabète de type 2 sont évitables
  • Participez à l’eHealthMonitor 2019
  • Vos prescriptions changent… et leur durée de validité aussi!