Quelque 3,8 milliards de personnes – autrement dit, la moitié de la population mondiale – n’ont, aujourd’hui encore, pas accès aux services de santé dont elles ont besoin. En dévoilant ce chiffre à peine croyable, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souhaite démontrer la nécessité de la couverture santé universelle. Bien que ce thème ait déjà une journée qui lui est consacrée, le Universal Health Coverage Day (le 12 décembre), l’OMS veut souligner une fois encore l’importance du sujet en le mettant au cœur de la Journée mondiale de la Santé du 7 avril.

Un homme de 55 ans apprend qu’il souffre d’une forme rare de cancer, et qu’il ne pourra assumer le coût des soins dont il a besoin qu’en y consacrant toutes les économies de sa famille. Il décide alors de privilégier les études de ses enfants, aux dépens de sa propre vie. De tels témoignages émouvants diffusés par l’OMS pour promouvoir la couverture santé universelle font froid dans le dos. « Personne ne devrait avoir à choisir entre une bonne santé et les autres nécessités de la vie », plaide Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS.

La couverture santé universelle consiste à veiller à ce que chaque personne bénéficie de services de santé de qualité, où et quand elle en a besoin sans subir de difficultés financières. Actuellement, près de 100 millions de personnes vivent dans une pauvreté extrême, avec à peine 1,5 € par jour – voire moins – parce qu’elles doivent financer elles-mêmes leurs soins de santé. 12 % de la population mondiale consacrent au moins 10 % du budget du ménage en dépenses de santé pour eux, un enfant ou un autre membre de la famille qui est malade.

L’OMS lance donc une campagne de grande ampleur pour que ce problème soit pris en charge prioritairement. Les avantages liés à la couverture de santé universelle sont nombreux : une meilleure santé et espérance de vie de la population, moins de pauvreté et de risques de famine, plus d’emplois, une meilleure croissance économique et un rapport plus égalitaire entre les hommes et les femmes.

 

Actualités

Toutes nos actualités santé
  • Rendez les médicaments plus sûrs en signalant tout effet indésirable
  • En novembre, on se mobilise contre la résistance aux antibiotiques !
  • Vous pouvez consulter vos ordonnances sur masante.belgique.be
  • Journée mondiale du Diabète : l’environnement familial joue un rôle crucial
  • Dépistage du cancer colorectal à BXL: les pharmaciens en 1ère ligne
  • SAM: une plate-forme web au service des aidants proches
  • Mon pharmacien de référence me connaît, j'ai signé. Tout bénéfice pour ma santé!
  • Perturbations sur eHealth: vous devrez peut-être payer le prix plein pour vos médicaments
  • Prenez soin de votre santé, faites confiance aux conseils des experts
  • « Générations sans Tabac » : un futur sans tabac pour les enfants et les jeunes
  • Jeudi 17 mai: Journée Mondiale de l’Hypertension
  • La Semaine de la Migraine lutte contre les préjugés
  • Education à l’observance thérapeutique pour patients diabétiques
  • La rougeole: une maladie grave et très contagieuse
  • Fièvre jaune au Brésil
  • Journée mondiale de la Santé 2018: « La santé pour tous »
  • La prescription électronique devient obligatoire
  • Savez-vous que faire en cas d’accident nucléaire ?
  • Pics de pollution: quels dangers pour la santé?
  • Ne fais pas écran à ton sommeil !
  • Somnifères et calmants, pensez d’abord aux autres solutions
  • La pharmacie de garde n’est pas un night shop!
  • Tournée Minérale 2018: un défi santé qui vous fera un bien fou!
  • Une année 2018 plus saine, avec l’aide de votre pharmacien
  • "2031 a besoin de vous!"
  • Prendre un médicament en cas de désir d’enfant, de grossesse ou pendant l’allaitement?