Pharmacie de garde
Entre 22h et 9h, veuillez composer le 0903 99 000
[1,50 EUR/Min]

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie de garde entre 9h et 22h

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Trouvez une pharmacie dans votre quartier

Mardi 14 novembre : Journée Mondiale du diabète

Version imprimableversion PDF

Environ 750.000 Belges souffrent de diabète. Dans plus de 9 cas sur 10, il s’agit d’un diabète de type 2. Cette maladie chronique touche de plus en plus de personnes, de plus en plus tôt. En adoptant un style de vie sain, vous augmentez sensiblement vos chances de prévenir ou de retarder l’apparition de la maladie.

 

Depuis 1991, la Journée Mondiale du diabète a lieu le 14 novembre. La Fédération internationale du diabète (IDF) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont créé cette journée pour sensibiliser le public à la croissance alarmante du nombre de cas de diabète de type 2 de par le monde.

 

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par la présence anormalement élevée de sucre dans le sang. Ce taux excessif de glucose sanguin est dû soit à une production insuffisante d’insuline soit au fait que le corps ne parvient plus à l’utiliser de façon efficace. Produite par le pancréas, l’insuline est une hormone qui joue un rôle essentiel dans notre organisme. C’est elle qui permet au glucose de pénétrer dans nos cellules pour y être transformé en source d’énergie. Mais si la porte de nos cellules s’ouvre mal ou reste fermée au glucose, celui-ci va s’accumuler dans le sang : c’est l’hyperglycémie, ou taux anormalement élevé de glucose sanguin. En Belgique, on estime qu’environ 750.000 personnes souffrent de diabète ; dans 9 cas sur 10, il s’agit d’un diabète de type 2.

 

Signes précurseurs et facteurs de risque

Le diabète est souvent appelé « tueur silencieux », car il faut généralement des années avant que des symptômes clairs ou des complications n’apparaissent. Entre-temps, la maladie aura déjà eu des effets dévastateurs sur la santé, qui entraîneront des problèmes cardiovasculaires, aux yeux, aux pieds ou encore une insuffisance rénale. Environ 1 personne sur 3 atteinte d’un diabète de type 2 ne s’en doutera pas avant de souffrir de l’un de ces problèmes de santé et ne sera donc pas prise en charge avant ce moment.

 

De nombreuses personnes courent un risque accru de développer un diabète de type 2 : les personnes en surpoids ou ayant une mauvaise hygiène de vie, par exemple ; ou les personnes prédisposées au diabète par leur hérédité. Sur le site web de l’Association Belge du Diabète (ABD), vous pouvez calculer votre risque de développer du diabète. Certains signes précurseurs comme une soif persistante alliée à une bouche sèche, une envie fréquente d’uriner ou une fatigue inexplicable sont des signaux d’alarme qui peuvent indiquer la présence de la maladie. Si vous courez un risque accru ou si vous ressentez certains de ces signes précurseurs, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant.

 

Prévenir ou retarder l’apparition de la maladie

Contrairement au diabète de type 1, l’apparition du diabète de type 2 peut souvent être évitée ou retardée. De nombreux facteurs jouent un rôle dans le développement du diabète de type 2. Certains facteurs sont inévitables : on ne peut rien changer à son âge ou à l’hérédité, par exemple. Mais vous pouvez agir sur d’autres facteurs de risque comme le surpoids ou une mauvaise hygiène de vie. Vous souhaitez savoir comment prévenir ou retarder l’apparition de la maladie ? Lisez notre article Comment prévenir ou retarder l’apparition du diabète.