CONSULTEZ DIRECTEMENT: 

Fiche technique des masques buccaux en tissu
distribués par les pharmaciens

 

À partir de ce lundi 15 juin, vous pourrez venir chercher en pharmacie les masques en tissu –un par habitant– fournis par les autorités fédérales. Ces masques buccaux peuvent apporter une protection supplémentaire dans certaines circonstances, à condition d’être bien utilisés. Suivez les conseils de votre pharmacien !

Quand venir à la pharmacie ?

La quantité de masques à distribuer étant très importante, la distribution va s’étaler sur (minimum) 2 semaines, en commençant par nos concitoyens les plus âgés.

  • Lundi 15 juin : 75 ans et plus (né en 1945 ou avant).
  • Mardi 16 juin : 67 ans et plus (né en 1953 ou avant)
  • Mercredi 17 juin : 60 ans et plus (né en 1960 ou avant)
  • Jeudi 18 juin : 55 ans et plus (né en 1965 ou avant)
  • Vendredi 19 juin : 50 ans et plus (né en 1970 ou avant)
  • Lundi 22 juin : 45 ans et plus (né en 1975 ou avant)
  • Mardi 23 juin : 40 ans et plus (né en 1980 ou avant)
  • Mercredi 24 juin : 35 ans et plus (né en 1985 ou avant)
  • Jeudi 25 juin : 30 ans et plus (né en 1990 ou avant)
  • Vendredi 26 juin : tout le monde

Vous pouvez bien sûr venir chercher les masques plus tard que le jour indiqué pour votre tranche d’âge. Les personnes qui ont un rendez-vous de soins urgent, par exemple, à l’hôpital ; qui sont atteintes d’une maladie chronique ou qui font partie d’un groupe à risque peuvent aussi venir chercher leur masque plus tôt.

Qui doit venir chercher les masques ?

Une seule personne vient chercher les masques pour toute la famille. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, un aidant proche, un voisin ou un prestataire de soins peut le faire pour vous. Attention, votre pharmacien ne pourra – sauf exceptions – délivrer les masques que sur présentation d’un document d’identité pour chaque membre de la famille (voir Info-coronavirus.be pour plus d’infos).

De quel type de masque s’agit-il ?

Les masques buccaux en tissu distribués en pharmacie ne sont pas des équipements de protection individuelle ni des dispositifs médicaux certifiés. Mais ils sont constitués de 3 couches, dont une couche antibactérienne, et garantissent donc une capacité de filtrage correcte. Ces masques sont destinés à être utilisés – comme mesure de protection complémentaire – dans les lieux où le port du masque est obligatoire (transports publics, par exemple) et dans les lieux publics où vous êtes en contact avec d’autres personnes et où il n’est pas possible de respecter la distance de sécurité (1,5 m). Le port du masque ne remplace pas les mesures d’hygiène de base (lavage régulier des mains, distance de sécurité) qu’il faut continuer à appliquer pour éviter la propagation du virus.

Comment utiliser un masque en tissu ?

Un masque buccal ne peut apporter une protection complémentaire contre le coronavirus que s’il est bien utilisé. Certains gestes peuvent, au contraire, accroître le risque de contamination. Suivez les conseils qui vous seront donnés par votre pharmacien. Et consultez les instructions fournies par le fabricant.

Comment entretenir les masques distribués en pharmacie ?

Le masque doit être lavé après chaque usage (avec un produit de lessive ou du savon). Veillez à bien suivre les instructions fournies par le fabricant. Pour garantir son efficacité et votre protection, ce masque doit être lavé à la main à une température maximale de 30°C. Il ne peut pas être repassé. Sa durée de vie est limitée à 30 lavages. Pour une sécurité optimale, nous vous recommandons, après le lavage, rinçage et séchage, de le mettre de côté pendant 3 jours avant de le réutiliser.

 

Actualités

Toutes nos actualités santé
  • Vous êtes enceinte, projetez de l’être ou allaitez?
  • Masques en tissu distribués en pharmacie
  • Activités de plein air? Méfiez-vous des tiques!
  • Comment utiliser un masque buccal en tissu?
  • La grossesse et l’allaitement au temps du coronavirus
  • En ligne pour acheter des masques de protection ? Méfiez-vous des fausses boutiques
  • Vous prenez des médicaments et vous devez être hospitalisé(e)? Prenez votre schéma de médication avec vous!
  • Partagez les bons réflexes, pas le virus
  • Vous portez un masque de protection? Veillez à bien l’utiliser!
  • De la fièvre? Préférez le paracétamol
  • Aidez à empêcher la propagation du coronavirus
  • Comment éviter d'être contaminé par le coronavirus?
  • Pour un autre regard sur la schizophrénie
  • Comment se protéger contre le coronavirus?
  • Porter un masque pour se protéger du coronavirus?
  • Vous connaissez quelqu'un qui souffre d'une maladie rare?
  • Vous prenez des médicaments pour dormir? Nous avons besoin de vous!
  • Votre prescription est-elle valable ?
  • En février, on fait santé… à l’eau!
  • Vos prescriptions ont désormais une date de péremption
  • Meilleurs vœux ! Frohe Festtage !
  • Vous êtes enceinte ou avez envie de l'être? Vous allaitez? Dites-le à votre pharmacien!
  • Plus de 50% des cas de diabète de type 2 sont évitables
  • Participez à l’eHealthMonitor 2019
  • Vos prescriptions changent… et leur durée de validité aussi!
  • Les pansements actifs mieux remboursés depuis le 1er octobre
  • Grippe saisonnière : le vaccin, pensez-y maintenant !
  • Besoin d’un médecin de garde? Appelez le 1733!
  • Une première "Journée mondiale de la sécurité des patients"
  • Paracétamol: ne pas dépasser la dose
  • Gardes en pharmacie: qu’est-ce qui change?
  • Ça démange? C’est peut-être une piqûre d’aoûtat…
  • Le cannabidiol, qu’est-ce que c’est?
  • Pourquoi une Semaine mondiale de l’allaitement?
  • Médicament indisponible ? Votre pharmacien se coupe en quatre pour assurer la continuité de vos soins