Pourquoi le vaccin d'AstraZeneca est-il toujours administré?

​Plusieurs cas de formation de caillots sanguins ont été rapportés chez les personnes vaccinées avec l'AstraZeneca. Mais contrairement à d'autres pays, la Belgique a décidé de ne pas suspendre l'administration de ce vaccin pour le moment. 


​Il n'est pas possible de changer de vaccin. Si vous refusez la vaccination, vous ne recevrez plus d'invitation et vous ne pourrez plus être vacciné dans le cadre de la campagne.



Les vaccins contre la COVID-19 continuent de faire la une de l'actualité: si ce n'est pas pour des problèmes de livraison, c'est pour d'éventuels effets indésirables - comme c'est le cas actuellement avec le vaccin AstraZeneca. Plusieurs cas de formation de caillots sanguins (thrombose) ont été rapportés chez les personnes vaccinées avec l'AstraZeneca. Mais contrairement à d'autres pays, la Belgique a décidé de ne pas suspendre l'administration de ce vaccin pour le moment. Pourquoi?


Il n'y a pas de lien de cause à effet

Actuellement, le nombre de cas de thrombose chez les personnes ayant été vaccinées n'est pas supérieur à ce qui est habituellement observé dans la population générale non vaccinée.

Au contraire, il y a eu beaucoup moins de cas chez les personnes vaccinées que dans la population générale: en 6 semaines, plus de 150 000 vaccins AstraZeneca ont été administrés en Belgique, et seuls 2 cas de thrombose ont été rapportés suite à ces vaccinations. Dans l'Union européenne, 30 cas de thrombose ont été rapportés sur les 5 millions de personnes ayant reçu le vaccin AstraZeneca (alors qu'on s'attendrait à environ 150 sur 5 millions).


Des arguments fondés sur des données connues

La Taskforce Vaccination de notre pays est connue pour être très prudente (souvenez-vous du démarrage prudent de notre campagne de vaccination…). Elle a donc examiné avec attention les données disponibles et en a conclu que l'administration du vaccin AstraZeneca ne devait pas être interrompue pour le moment. Les principaux arguments sont les suivants :

  • ​​Le nombre de cas de thrombose rapportés après la vaccination est plus faible que dans la population générale non vaccinée.

  • Les avantages de la vaccination contre le coronavirus l'emportent actuellement largement sur les risques éventuels. C'est également l'avis de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l'Agence européenne des médicaments (EMA), en attendant les résultats de recherches supplémentaires menées actuellement sur la base des cas signalés.​

  • Dans un communiqué de presse​, la Société internationale de thrombose et hémostase (ISTH) confirme que le faible nombre de cas signalés par rapport au nombre de vaccins administrés ne suggère pas l'existence d'un lien direct. L'ISTH souligne également que la thrombose est une pathologie assez fréquente en temps "normal" et qu'elle n'a jamais été liée à la vaccination auparavant.

  • Dans l'Union européenne, plus de 20 millions de personnes ont déjà été infectées par le coronavirus, et le COVID-19 a causé plus de 500 000 décès. Le vaccin d'AstraZeneca réduit de 94 % le risque d'hospitalisation dû au COVID-19.

Suivi étroit

Tous les rapports sur les effets indésirables possibles des vaccins COVID-19 sont enregistrés et suivis par l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et, après analyse, sont également soumis à l'Agence européenne des médicaments (EMA). Ainsi, chaque cas est pris très au sérieux et fait l'objet d'un suivi. Vous pouvez consulter un aperçu hebdomadaire des effets secondaires signalés sur le site web de l'AFMPS.


Il n'est pas possible de changer de vaccin

La Taskforce Vaccination rappelle que le type de vaccin que vous recevrez est fixé à l'avance. Par conséquent, vous ne pouvez pas changer de vaccin en reportant votre rendez-vous. Si vous refusez la vaccination, vous ne recevrez plus d'invitation et vous ne pourrez plus être vacciné dans le cadre de la campagne.

Les inquiétudes concernant les vaccins contre la COVID-19 sont normales, mais sur la base des données connues, il est toujours plus sûr de se faire vacciner. Vous avez des questions ou des doutes sur le choix à faire? Parlez-en en toute confiance à votre pharmacien.








Notre mission

Pharmacie.be soutient et valorise le rôle du pharmacien en tant que partenaire à part entière des soins de santé.

Partenaires institutionnels

www.fagg-afmps.be
www.pharma.be
www.croix-rouge.be

Contactez nous

Veuillez noter que pharmacie.be n'est pas un site de pharmacie en ligne

Mentions légales

Privacy policy
Déontologie