FR | NL

Première cause d’incapacité dans le monde, la dépression est un trouble mental qui touche plus de 300 millions de personnes. Malgré sa fréquence, de nombreuses idées reçues circulent encore à son sujet. Les personnes qui en souffrent sont parfois accusées de manquer de volonté ou de caractère et leur entourage peut avoir tendance à minimiser la maladie. Pour faire évoluer les mentalités, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) encourage les personnes concernées et leur entourage à en parler.

La dépression n’est pas une maladie imaginaire

Tout un chacun peut traverser des moments de découragement, des coups de blues ou des périodes où le moral reste obstinément dans les chaussettes. Cela fait partie de la vie. Mais si ces périodes durent et s’accompagnent d’un sentiment de tristesse et de souffrance, il faut y être vigilant et ne pas hésiter à en parler à une personne de confiance, voire demander de l’aide. Car une dépression peut avoir un impact considérable sur la vie quotidienne des personnes qui en souffrent et de leur entourage. Dans les cas les plus graves, elle peut conduire au suicide.

Les signes de la dépression sont variés. Outre la tristesse et la souffrance, elle se caractérise par une perte d’intérêt ou de plaisir, un sentiment d’isolement, des sentiments de culpabilité ou de dévalorisation de soi, un sommeil ou un appétit perturbé, une fatigue inhabituelle et des problèmes de concentration. Dans la grande majorité des cas, les personnes qui en souffrent peuvent être suivies et prises en charge par leur médecin généraliste. Lorsqu’elle est légère, les patients peuvent être traités sans médicament. En revanche, une dépression modérée ou sévère nécessite souvent une psychothérapie menée par un professionnel compétent et la prescription de médicaments adaptés.

Pleins feux sur la dépression

Depuis un an déjà, l’OMS mène campagne afin de sensibiliser le grand public à cette réalité : la dépression est susceptible de toucher des personnes de tous les âges, de tous les horizons et de tous les pays... Trois capsules vidéo ont été conçues pour soutenir cette campagne :

Parlons de la dépression chez les adolescents et les jeunes adultes

 

Parlons de la dépression chez les jeunes mères

 

Parlons de la dépression chez les personnes âgées

 

Par ailleurs, l’OMS propose une série de fiches destinées aux personnes souffrant d'une dépression ou connaissant quelqu'un qui en souffre. Ces fiches, qui donnent des conseils pratiques, peuvent être téléchargées sur le site web de l’OMS.

Source: Organisation Mondiale de la Santé