La grippe saisonnière est une infection des voies respiratoires très contagieuse qui peut entraîner des complications graves. Elle touche environ 1 personne sur 10 chaque hiver. Se faire vacciner est le seul moyen de s’en protéger. Mais est-ce indispensable?  Efficace? Et sans risque? 

Est-ce vraiment nécessaire de se protéger de la grippe?

Pour l’heure, il n’existe pas de traitement efficace pour soigner la grippe. Heureusement, les personnes en bonne santé peuvent compter sur leur système immunitaire pour combattre et vaincre le virus en une à deux semaines. Des complications surviennent toutefois dans environ 10% des cas, surtout au niveau des voies respiratoires et chez les personnes déjà fragilisées par d’autres problèmes de santé. Parfois très sévères, ces complications peuvent entraîner la mort. Par ailleurs, la grippe peut aussi aggraver  une série de maladies existantes, comme le diabète. Pour les personnes les plus vulnérables, le vaccin antigrippal, associé aux gestes barrières, constitue donc une protection nécessaire.

Qui présente un risque de complications?

  • Les personnes souffrant du diabète ou d’autres problèmes de santé chroniques.
  • Les femmes enceintes au moment de la saison de la grippe.
  • Les personnes hospitalisées ou résidant en maison de repos et/ou de soins.
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans.

Si vous fréquentez une personne à risque, êtes en charge d’enfants de moins de 6 mois ou travaillez dans le secteur des soins de santé, vous devriez également vous faire vacciner. En freinant la transmission du virus, la vaccination permet en effet de vous protéger, mais aussi vos proches et votre entourage.

Le vaccin est-il efficace?

Aucun vaccin n’est efficace à 100% et le vaccin contre la grippe n’échappe pas à la règle. Mais il permet de réduire fortement le risque de contracter la maladie et, si vous l’attrapez malgré tout, d’en diminuer les symptômes et les risques de complication. La vaccination n’offre donc pas une protection parfaite, mais elle reste le moyen le plus efficace de se prémunir de la maladie ou de ses complications.

Attention, il faut se faire vacciner chaque année. D’abord parce que la protection immunitaire apportée par le vaccin ne dure que de 6 à 9 mois. Ensuite, parce que les virus en circulation sont rarement les mêmes d’une année à l’autre. Il faut donc adapter la composition du vaccin chaque année pour en garantir l’efficacité contre les virus du moment.

Quels peuvent-être les effets secondaires?

À moins d’être allergique à un composant du vaccin, les effets indésirables à la vaccination contre la grippe sont généralement bénins. Par ailleurs, contrairement à une idée encore répandue, la vaccination ne peut pas transmettre la grippe, puisque les vaccins utilisés chez nous sont désormais « inactivés » : ils ne comprennent aucune particule virale vivante. Néanmoins, pendant deux semaines, votre corps doit produire les anticorps qui vous protégeront contre le virus de la grippe. Vous pouvez donc vous sentir légèrement incommodé(e) et être plus sensible à la maladie durant cette période. C’est pourquoi, il est important de se faire vacciner avant le début de l’épidémie hivernale.

Se faire vacciner est aujourd'hui le meilleur moyen de se protéger contre la grippe, de freiner sa transmission au sein de la population et de limiter le nombre d’hospitalisations.

Le vaccin ne coûte pas très cher (11 à 12 €). Il est remboursé à presque 50% pour les personnes à risque, voire à 100% par certaines mutuelles.

Si vous hésitez à vous faire vacciner ou si vous avez des questions sur la grippe, demandez conseil à votre pharmacien. Il est idéalement placé pour vous aider à prendre la bonne décision.

 

Lire aussi: