Vous êtes enceinte? Vous désirez avoir un enfant? Votre pharmacien est un allié précieux pour vous conseiller sur la grossesse et vous aider dans chaque étape vers cet heureux événement.

1. L'acide folique: bénéfique dès le désir de conception

2. Un mode de vie favorable à la grossesse

3. Tous les médicaments ne sont pas compatibles avec une grossesse

4. Des solutions sans risque contre les maux de grossesse

5. Pensez au diabète gestationnel

 

1. L'acide folique: bénéfique dès le désir de conception

Un apport suffisant en acide folique (également connu sous le nom de vitamine B9) est important pour votre fœtus. Indispensable à la division cellulaire, cette vitamine permet, entre autres, de prévenir certaines malformations du cerveau, du crâne et de la colonne vertébrale. Dès que vous avez le projet de devenir maman, il est fortement conseillé d’augmenter vos apports en acide folique à l’aide d’un complément alimentaire. Selon vos besoins, il peut être intéressant d’y associer des vitamines D, des oméga-3 et parfois du fer. Votre pharmacien peut vous renseigner à ce sujet.

2. Un mode de vie favorable à la grossesse

Une bonne hygiène de vie est primordiale tant pour la conception de votre bébé que pour son développement in utero. Votre pharmacien peut vous aider à augmenter vos chances de concevoir un bébé en bonne santé en vous épaulant dans:

L’adoption de bonnes habitudes: il est important, pour votre enfant comme pour vous, de vous maintenir en forme à travers une alimentation équilibrée, une activité physique adaptée, de bonnes habitudes de sommeil et une gestion efficace de votre stress. Votre pharmacien peut vous y aider et vous conseiller sur les précautions spécifiques à votre condition afin de prévenir certaines affections bénignes (comme la gingivite de grossesse) ou plus sérieuses (toxoplasmose, listériose, cytomégalovirus, salmonellose…).

Votre sevrage tabagique: si vous ou votre conjoint fumez, sachez que votre fécondité s’en trouve fortement réduite et que vous courrez davantage de risques de complications lors de votre grossesse.Si vous êtes déjà enceinte, fumer peut avoir de graves conséquences pour votre fœtus.

L’abandon de l’alcool: vous et votre conjoint devriez modérer votre consommation dès votre désir d’enfant. D’abord parce que l’alcool impacte négativement votre fécondité, mais aussi par précaution : vous pourriez ne pas vous rendre compte tout de suite de votre grossesse, or l’alcool est toxique pour le fœtus. Il est recommandé de ne pas boire d’alcool du tout durant toute la durée de votre grossesse.

3. Tous les médicaments ne sont pas compatibles avec une grossesse

Ne pratiquez jamais l’automédication durant la grossesse! Il n’est pas interdit de se soigner lorsqu’on est enceinte: beaucoup de médicament sont d’ailleurs sans danger. Mais certains peuvent avoir un impact négatif sur le développement de votre bébé et doivent absolument être écartés. Y compris des produits qui pourraient vous paraître inoffensifs. Saviez-vous, par exemple, que la prise d’une quantité trop importante de vitamine A peut provoquer des malformations chez l’enfant à naître? Pour vous protéger, vous et votre enfant, il est essentiel de consulter votre pharmacien avant d’utiliser tout médicament ou produit de santé. Il saura vous guider vers le traitement le plus sûr.

Vous suivez un traitement de longue durée?

Ne prenez aucune décision sans en parler avec votre médecin. Certains médicaments doivent être arrêtés, parfois même un certain temps avant la conception, mais il se peut qu’au contraire, vous deviez continuer votre traitement pour garantir votre santé et celle de votre enfant.

Êtes-vous en ordre de vaccinations?

Certains vaccins sont particulièrement recommandés aux femmes enceintes.

4. Des solutions sans risque contre les maux de grossesse

Vous souffrez de nausées et de vomissements associés à la grossesse? De constipation, de ballonnements ou de reflux gastrique? À moins que vous n’ayez plutôt des troubles du sommeil, les jambes lourdes ou des vergetures? Ces désagréments sont fréquents durant la grossesse. Heureusement, votre pharmacien a des solutions pour vous soulager de manière sûre et efficace, et vous permettre de poursuivre vos activités quotidiennes le plus normalement possible.

5. Pensez au diabète gestationnel

De plus en plus de femmes enceintes souffrent de diabète gestationnel (aussi appelé diabète de grossesse). Il est important de bien vous faire suivre pour le dépister. Si vous êtes concernée, n’hésitez pas à vous adresser à votre pharmacien pour savoir comment vérifier votre taux de glycémie régulièrement et obtenir des résultats fiables. Si vous devez recourir à des injections d'insuline, il vous renseignera sur la façon de procéder et répondra à vos questions.

Plus d’infos:

Suivi de la santé pendant la grossesse sur le site web de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE).