En Belgique, en 2016, 915 nouveaux cas de VIH ont été diagnostiqués. Ce sont des résultats encourageants (10% de nouveaux cas en moins qu’en 2015, 25% en moins qu’en 2012), mais cela reste préoccupant! Surtout lorsque l’on sait que les infections sexuellement transmissibles (IST) en général sont en augmentation en Belgique, principalement chez les jeunes entre 15 et 30 ans.

Les IST sont nombreuses, et peuvent avoir des conséquences à long terme graves. Mais si elles sont détectées tôt, la plupart se traitent avec des antibiotiques ou un autre traitement adapté. Comme la plupart de ces infections sont souvent sans symptômes, le meilleur moyen de savoir si on est infecté réside dans le dépistage (pour plus d’infos : consultez www.preventionist.org/). Plusieurs de ces infections, comme le VIH et les hépatites B et C, continuent de provoquer un nombre important de décès.

Le VIH/SIDA

Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) est une infection sexuellement transmissible responsable du SIDA (syndrome d’immunodéficience acquise). Au stade SIDA, le virus affaiblit le système immunitaire le rendant vulnérable à de multiples infections dites « opportunistes ». Ainsi le VIH reste une maladie mortelle si elle n’est pas traitée. Il n’existe aucun vaccin ou traitement permettant de le guérir, mais des traitements antirétroviraux luttant contre le VIH existent et retardent l’arrivée au stade SIDA. Le VIH peut être dépisté par prise de sang ou par un test à résultat immédiat tel que l’autotest que vous pouvez réaliser vous-même à la maison (attention, cet autotest ne peut toutefois être réalisé qu’à partir de 3 mois après la dernière prise de risque). Demandez conseil à votre pharmacien.

La Plate-Forme prévention Sida indique qu’actuellement 16.000 Belges ont été diagnostiqués séropositifs (porteurs du VIH) et sont suivis médicalement.

Le respect de mesures d’hygiène telles que le port du préservatif permet de se protéger et de protéger les autres de l’infection (plus d’infos sur http://les-bons-reflexes.org/). Vous souhaitez réaliser un test de dépistage ? Rendez-vous dans un centre de dépistage ou un Centre de Référence SIDA. Pour en savoir plus sur le VIH, découvrez cet épisode de la série des « DépISTés »: « le VIH, c’est quoi ? », réalisé par la Plate-Forme Prévention Sida..

Les hépatites

Il existe plusieurs formes d’hépatites : notamment, l’hépatite A (due au virus de l’hépatite A), qui est une maladie généralement bénigne qui se transmet habituellement par l’alimentation (aliments ou eau souillés par le virus), mais qui, dans certains cas, peut être transmise au cours de certaines pratiques sexuelles. La vaccination contre l’hépatite A est conseillée aux voyageurs se rendant dans plusieurs régions du monde (plus d’infos sur le site de l’Institut de médecine tropicale d’Anvers).

L’hépatite B est une infection grave due au virus de l’hépatite B. Elle est l’une des causes les plus fréquentes de cancer au monde, après le tabac. En Belgique, moins de 2% de la population portent le virus. La transmission est sexuelle dans 40% des cas et liée à l’utilisation de drogues par voie intraveineuse dans 15 à 20% des cas. Seule une prise de sang permet de dépister l’hépatite B. Il existe un vaccin très efficace (recommandé et gratuit pour tous les nourrissons) et le respect de mesures d’hygiène évitant d’entrer en contact avec le sang ou la salive d’une personne infectée permet d’éviter la transmission.  

L’hépatite C est une infection due au virus de l’hépatite C. Il n’y a aucun vaccin contre l’hépatite C, mais différents traitements existent. La maladie peut devenir chronique si elle n’est pas traitée, et provoquer des cirrhoses du foie ou des cancers. Aujourd’hui, l’hépatite C contamine et tue 4 fois plus que le VIH à travers le monde. L’injection de drogues par voie intraveineuse est la première cause de transmission, avant les relations sexuelles. Il est donc important de respecter certaines mesures d’hygiène telles que le port du préservatif et d’éviter d’entrer en contact avec le sang d’une personne infectée pour prévenir la transmission. En Belgique, on compte près de 70.000 personnes infectées par l’hépatite C et 300 en meurent chaque année. Une prise de sang ou un test rapide permettent de dépister l’hépatite C.

Pour en savoir plus sur les hépatites B et C, découvrez cet épisode de la série des « DépISTés » : « Les Hépatites B&C, c'est quoi? », réalisé par la Plate-Forme Prévention Sida.