Zanzu, mon corps en mots et en images, est un site web facilitant le dialogue entre prestataires de la santé et patients allophones. Le site propose des informations claires en 14 langues, ainsi que des outils permettant de faciliter la communication (pictogrammes, illustrations, adresses utiles…).  Zanzu.be a été créé par Sensoa, le centre flamand d’expertise sur la santé sexuelle, et BZgA (Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung), le centre fédéral allemand pour l’éducation sanitaire. 

Avoir accès à toutes les informations nécessaires afin de prendre soin de sa santé sexuelle et de celle de son partenaire est un droit fondamental. Dans de nombreux pays et pour différentes raisons, parmi lesquelles un accès limité à l’éducation et/ou une idéologie spécifique, les hommes et les femmes n’ont pas accès à l’information correcte sur la santé sexuelle. Lorsque ces personnes arrivent en Belgique, la langue forme souvent une nouvelle barrière pour pouvoir s’informer correctement. 

Est-ce que les nouveaux arrivants en Belgique courent plus de risques en matière de santé sexuelle ? Pas nécessairement. Comme pour la population générale, il existe une grande diversité parmi les nouveaux arrivants. Pourtant, certains problèmes (notamment le VIH, des grossesses non désirées ou des violences sexuelles) sont significativement plus présents chez les nouveaux arrivants par rapport à la moyenne de la population. Selon Sensoa, il s’agit là d’un argument crucial pour consacrer de l’attention et des soins à la promotion de la santé sexuelle auprès des nouveaux arrivants. Les causes de cette grande vulnérabilité sont diverses. La pauvreté, les conditions de vie précaires, la vulnérabilité suite au statut de séjour, la connaissance limitée de la santé sexuelle, l’accès limité aux soins et les facteurs culturels jouent un certain rôle.

>>> https://www.zanzu.be/nl/taalkeuze