Consommer de l’alcool quand on prend des médicaments n’est pas sans risque. La meilleure façon d’éviter ces risques, c’est bien entendu de ne pas boire d’alcool. Mais quand on prend des médicaments tous les jours, il faut bien reconnaître que ce n’est pas toujours aussi simple. Qui ne se laisse pas tenter, de temps à autre, par un petit verre ? Dans ce cas, mieux vaut connaître les interactions possibles entre l’alcool et certains médicaments couramment utilisés, et surtout les cocktails à risque à éviter absolument.

Comment l’alcool et les médicaments s’influencent-ils mutuellement ?

Lorsque vous consommez de l’alcool alors que vous prenez des médicaments, ceux-ci se retrouvent en même temps dans votre organisme. Si cette « cohabitation » ne pose pas chaque fois problème, il faut savoir que l’alcool perturbe l’action de certains médicaments et, inversement, que certains médicaments amplifient les effets de l’alcool.

En réalité, trois scénarios différents peuvent se produire :

Certains médicaments ralentissent l’élimination de l’alcool par l’organisme. La sensation de fatigue ou l’envie de dormir que l’on ressent après avoir consommé de l’alcool sont renforcées. Le risque de somnolence augmente, tandis que la concentration diminue. D’autres effets indésirables de l’alcool peuvent également apparaître : moins bonne coordination des mouvements, rougeur et chaleur du visage, nausées, maux de tête, baisse de la tension artérielle, vertiges et palpitations cardiaques.

L’alcool limite l’absorption de certains médicaments et/ou accélère leur élimination par l’organisme, rendant ainsi ces médicaments moins efficaces.

A l’inverse, l’alcool retarde l’élimination d’un certain nombre d’autres médicaments.Ceux-ci restent alors plus longtemps présents et donc « disponibles » dans l’organisme, ce qui va amplifier non seulement leurs effets, mais aussi leurs effets indésirables.

A noter : « Consommer de l’alcool alors que l’on prend des médicaments » ne veut pas nécessairement dire « en même temps », par exemple au moment d’un repas. Même en laissant plusieurs heures, et dans quelques rares cas plusieurs jours d’intervalle entre la consommation d’alcool et la prise d’un médicament, les effets de ce dernier peuvent encore être perturbés.

Quels sont les médicaments concernés ?

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter cette brochure dans laquelle vous trouverez la liste des principaux médicaments concernés, ainsi que les effets associés à la consommation d’alcool. Vous pouvez aussi la télécharger ci-dessous. Cette liste n’est pas exhaustive : en cas de doute, demandez toujours conseil à votre pharmacien !