Internet peut être une source d’informations précieuses et utiles en matière de santé.

Toutefois, les informations, publicités et offres commerciales relatives à la santé qui y sont diffusées doivent être abordées avec la plus grande prudence. Votre médecin et votre pharmacien peuvent vous y aider. En vous privant de leurs conseils, vous risquez de nuire sans le vouloir à votre santé.

En effet, les médicaments vendus par Internet en dehors du circuit légal, c'est-à-dire hors des sites Internet de pharmacies belges qui ont été notifiés aux autorités compétentes, échappent au contrôle de ces dernières et des professionnels de la santé. Leur qualité, leur sécurité, leur efficacité et leur usage approprié ne peuvent être garantis.

Outre le fait que personne ne peut vous garantir leur qualité, leur efficacité, ni leur sécurité, vous pouvez être victime de charlatanisme et de tromperie. Présentés comme miraculeux, parfois dans le traitement de maladies graves, ces produits n’ont en réalité pas les effets thérapeutiques annoncés et peuvent même détourner les patients d’un traitement dont ils ont réellement besoin. 

Certains produits vantés sur Internet comme de simples compléments alimentaires contiennent parfois des substances médicamenteuses sans que cela soit mentionné et donc à votre insu . Ces substances, par leur activité sur l’organisme, peuvent présenter un véritable danger pour votre santé.

De plus, la contrefaçon est monnaie courante sur Internet. En 2011, les douanes ont intercepté près de 17 000 boites de médicaments contrefaits. La vente de ces médicaments falsifiés ou frauduleux par Internet se fait souvent sous le couvert d’une offre de prix alléchante, d’une promesse miraculeuse et répond à une envie de discrétion absolue. 

L’achat de médicaments par Internet pour le territoire belge, même via un site étranger, est soumis à la réglementation belge*. Dans notre pays, vous ne pouvez pas acheter par Internet de médicaments légalement soumis à prescription médicale, même pour un usage personnel. . Cette pratique est en effet interdite et expose à des sanctions pénales et à la saisie de la marchandise.

Soyez vigilants, ne surfez pas avec votre santé ! 

Méfiez-vous des courriers et mails non sollicités qui vous proposent des médicaments normalement soumis à prescription. C’est illégal et il s’agit la plupart du temps de médicaments falsifiés.

Ne vous fiez pas aux sites qui vous proposent des consultations « médicales » en ligne avec à la clé une prescription pour l’achat en ligne de médicaments soumis à prescription. C’est de la pratique illégale de la médecine.

Méfiez-vous des sites qui ne mentionnent pas l’identité des personnes responsables du site et ses objectifs de façon claire.. Lorsque vous souhaitez réaliser un achat en ligne, vérifiez d’abord que ce site est bien dans la liste des sites de pharmacies notifiés*.

En cas de doute, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien !

Pour savoir si vous risquez d’être une proie facile pour les faussaires et autres charlatans, ou simplement pour vérifier vos connaissances en matière d’achat de médicaments sur Internet, faites le test*.

 

 

 


«Cette information est utilisée avec la permission de l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé (afmps) et est disponible sur le site de l’agence via www.afmps.be. L'agence ne peut en aucun cas être tenue responsable de la façon dont l'information est reproduite et présentée par l'APB, ni de l'actualité de celle-ci. Pour plus d’informations, consultez le site web de l’afmps via www.afmps.be »