Le pharmacien joue un rôle pivot dans notre société tant d’un point de vue social qu’économique.

Lorsqu’un problème de santé se présente, que des questions concernant un traitement ou même les formalités à effectuer pour la mutuelle se posent, le pharmacien est régulièrement sollicité en première ligne. C’est pour beaucoup une personne de confiance à qui on demande régulièrement conseil avant de se rendre chez son médecin.

Si vous le souhaitez et s’il le peut, en attendant de consulter votre médecin, votre pharmacien essayera de trouver des solutions alternatives ou temporaires toujours dans l’intérêt de votre santé. Dans le cas contraire, et toujours avec pour objectif de préserver votre santé, il vous conseillera d’aller chez le médecin ou vous orientera vers des services spécialisés. 

Votre pharmacien offre aussi ses services aux personnes âgées, isolées et moins mobiles en effectuant des livraisons à leur domicile. Il devient parfois le relais privilégié entre médecin, infirmier, kiné et les intervenants qui s’occupent des soins de ces personnes. Ces services sont tout à fait bénévoles. Le métier de pharmacien comporte donc aussi une importante dimension sociale. 

Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais votre pharmacien s’occupe pour vous de nombreuses formalités administratives. Lorsque vous vous rendez chez votre médecin, celui-ci vous remet une attestation de soin que vous devez envoyer à votre mutuelle afin d’être remboursé d’une partie du coût de la consultation. 

Lorsque vous achetez chez votre pharmacien des médicaments remboursables prescrits par votre médecin, vous ne payez que la partie du tarif légal qui est à votre charge et qui s’appelle le « ticket modérateur » . Votre pharmacien s’occupe des formalités administratives afin de récupérer auprès de l’assurance maladie-invalidité la partie qu’il a en quelque sorte ‘avancée’.