19 décembre 2022

Le moustique tigre bien présent chez nous

Le moustique tigre bien présent chez nous

L’appel lancé à la population, au printemps dernier, de participer à la surveillance des moustiques tigres a porté ses fruits. Trois quarts des endroits où ces moustiques ont été aperçus cette année ont été signalés par des citoyens via SurveillanceMoustiques.be.

L’appel lancé à la population, au printemps dernier, de participer à la surveillance des moustiques tigres a porté ses fruits. Trois quarts des endroits où ces moustiques ont été aperçus cette année ont été signalés par des citoyens via SurveillanceMoustiques.be.

Dans le cadre d’un projet visant à suivre de près la présence de moustiques exotiques en Belgique, Sciensano et l’Institut de médecine tropicale d’Anvers (IMT) avaient lancé, fin mai, une plateforme participative SurveillanceMoustique.be invitant les citoyens à y signaler leurs observations de moustiques tigres. Sur l’ensemble de la saison des moustiques (de mai à octobre), près de 300 notifications ont été enregistrées sur la plateforme.

« Dans 9 cas, a précisé Javiera Rebolledo, épidémiologue responsable de projet chez Sciensano, la photo que nous avons reçue était clairement celle d’un moustique tigre. Ces signalements ‘positifs’ ont mené dans 6 cas à des inspections sur place, et à la découverte de moustiques tigres à 4 de ces endroits. Il est assez inattendu et inquiétant de trouver des moustiques tigres à autant d’endroits différents. Il est clair que la contribution des citoyens à la surveillance des moustiques tigres est très précieuse et qu’elle complète la surveillance active » mise en place par Sciensano et l’IMT sur un certain nombre de parkings d’autoroute.

Un risque pour la santé

Outre son comportement agressif, le moustique tigre représente surtout une menace potentielle importante pour la santé publique. Car il peut transmettre, après avoir piqué une personne infectée, différents virus tropicaux tels que ceux de la dengue, du chikungunya ou du zika. D’où l’importance de surveiller sa présence dans notre pays, et ce, d’autant que les résultats enregistrés ces dernières années par Sciensano et l’IMT indiquent clairement une augmentation de cette présence.

Réouverture de la chasse dès la mi-avril

Vu les résultats concluants de la plateforme citoyenne, la population est d’ores et déjà invitée à garder smartphones et appareils photos sous le coude afin d’envoyer des photos dès le début de la saison des moustiques. Selon les chercheurs de Sciensano et de l’IMT, il n’est pas encore trop tard pour mettre en place les mesures de prévention et de contrôle qui permettraient de retarder le plus longtemps possible l’implantation du moustique tigre en Belgique.

Plus d’infos sur le site web de Sciensano

Dans le cadre d’un projet visant à suivre de près la présence de moustiques exotiques en Belgique, Sciensano et l’Institut de médecine tropicale d’Anvers (IMT) avaient lancé, fin mai, une plateforme participative SurveillanceMoustique.be invitant les citoyens à y signaler leurs observations de moustiques tigres. Sur l’ensemble de la saison des moustiques (de mai à octobre), près de 300 notifications ont été enregistrées sur la plateforme.

« Dans 9 cas, a précisé Javiera Rebolledo, épidémiologue responsable de projet chez Sciensano, la photo que nous avons reçue était clairement celle d’un moustique tigre. Ces signalements ‘positifs’ ont mené dans 6 cas à des inspections sur place, et à la découverte de moustiques tigres à 4 de ces endroits. Il est assez inattendu et inquiétant de trouver des moustiques tigres à autant d’endroits différents. Il est clair que la contribution des citoyens à la surveillance des moustiques tigres est très précieuse et qu’elle complète la surveillance active » mise en place par Sciensano et l’IMT sur un certain nombre de parkings d’autoroute.

Un risque pour la santé

Outre son comportement agressif, le moustique tigre représente surtout une menace potentielle importante pour la santé publique. Car il peut transmettre, après avoir piqué une personne infectée, différents virus tropicaux tels que ceux de la dengue, du chikungunya ou du zika. D’où l’importance de surveiller sa présence dans notre pays, et ce, d’autant que les résultats enregistrés ces dernières années par Sciensano et l’IMT indiquent clairement une augmentation de cette présence.

Réouverture de la chasse dès la mi-avril

Vu les résultats concluants de la plateforme citoyenne, la population est d’ores et déjà invitée à garder smartphones et appareils photos sous le coude afin d’envoyer des photos dès le début de la saison des moustiques. Selon les chercheurs de Sciensano et de l’IMT, il n’est pas encore trop tard pour mettre en place les mesures de prévention et de contrôle qui permettraient de retarder le plus longtemps possible l’implantation du moustique tigre en Belgique.

Plus d’infos sur le site web de Sciensano


Dernière mise à jour le  19/12/2022

Trouver une pharmacie

Une question sur votre santé ou vos médicaments ? Demandez conseil à un pharmacien près de chez vous.

Pharmacies que vous avez précédemment consultées

Itinéraire {{item.addressDesc}}

Heures d'ouverture

{{item.pharmacyOpenInfo.openDesc.toUpperCase()}} {{item.pharmacyOpenInfo.extraInfo}}
La nuit, les pharmaciens de garde sont à votre service pour tout médicament urgent. Actuellement de garde. La nuit, les pharmaciens de garde sont à votre service pour tout médicament urgent.
lundi Veuillez contacter la pharmacie pour connaître ses heures d'ouverture
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

Services disponibles dans la pharmacie

{{service.desc}}

Pour des conseils personalisés, privilégiez toujours le contact en pharmacie. Si vous le souhaitez, certaines pharmacies vous permettent également de :

Prendre rendez-vous

Réservez directement un médicament ou un produit de santé

Accéder à leur site web

Dans certaines régions du pays, il faut appeler un numéro de téléphone spécifique pour savoir quelle pharmacie dispose d'un veilleur de nuit (tarif zonal)