23 janvier 2024

Risque nucléaire: disposez-vous de comprimés d'iode?

Un accident nucléaire peut libérer de l'iode radioactif. Absorbé par l'organisme, celui-ci va s'accumuler dans la glande thyroïde, augmentant le risque de cancer de la thyroïde et d'autres maladies. Les comprimés d'iode peuvent vous en protéger.
Un accident nucléaire peut libérer de l'iode radioactif. Absorbé par l'organisme, celui-ci va s'accumuler dans la glande thyroïde, augmentant le risque de cancer de la thyroïde et d'autres maladies. Les comprimés d'iode peuvent vous en protéger.

Avant tout, pas de panique: le risque d'accident nucléaire dans notre pays est extrêmement faible. Mais malgré les nombreuses mesures de sécurité, nous ne pouvons malheureusement pas l'exclure à 100% non plus. Il est donc important de savoir comment vous en protéger. Une des mesures de protection est d'avoir une boîte de comprimés d'iode chez vous, surtout si vous habitez dans un rayon de 20 km autour d'un site nucléaire, si vous avez des enfants de moins de 18 ans, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Qu'est-ce qu'un risque nucléaire?

La radioactivité est un phénomène naturel. Chaque jour, notre corps absorbe une dose de rayonnements provenant de la terre et de l'univers. Mais l'exposition à un rayonnement important, suite à un accident nucléaire par exemple, peut avoir des conséquences graves sur la santé. Si un tel incident devait se produire, des substances radioactives pourraient être libérées dans l'air, l'eau ou le sol et entraîner une contamination (directe) ou une irradiation (à distance). Lors de la libération d’un nuage radioactif, l'iode radioactif qu’il contient peut être nocif, surtout pour la glande thyroïde. Absorbé par l’organisme, l'iode va s'y accumuler et accroître le risque de cancer de la thyroïde, en particulier chez les enfants.

À quoi servent les comprimés d'iode?

En prenant au bon moment des comprimés contenant de l'iode stable (non radioactif), vous empêchez votre glande thyroïde d’absorber l'iode radioactif (qui lui est instable). La saturer ainsi d’iode stable la protège donc contre l’iode radioactif. Mais attention, cette prise de comprimés d'iode n'est efficace que si elle est effectuée au bon moment. Ne prenez donc jamais de comprimés d'iode de votre propre initiative. Attendez toujours les recommandations officielles explicites des autorités.

En Belgique, vous pouvez obtenir gratuitement et à titre préventif des comprimés d'iode auprès de votre pharmacien. Cette recommandation est surtout importante dans les cas suivants :

  • Si vous habitez dans une zone de 20 km autour d'une centrale nucléaire (10 km pour l'Institut national des radioéléments (IRE) de Fleurus). Dans ces zones, votre pharmacien vous proposera une boîte de comprimés lors de votre passage en pharmacie. Il existe 6 sites nucléaires dans notre pays: Doel, Mol, Dessel et Geel en Flandre, Fleurus et Tihange en Wallonie. Près de nos frontières nationales se trouvent également la centrale de Chooz (France) et la centrale de Borssele (Pays-Bas).
  • Si vous avez des enfants de moins de 18 ans. En effet, plus on est jeune, plus on est sensible aux effets de l'iode radioactif.
  • Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Attention: indépendamment de tout accident nucléaire, il est recommandé aux adultes de plus de 40 ans de parler avec leur médecin traitant de l'usage éventuel de comprimés d'iode. En effet, la prise d'iode est souvent moins indiquée dans leur cas, car la thyroïde fonctionne moins bien avec l’âge, de sorte que les risques liés à la prise de comprimés d'iode (effets indésirables) peuvent l'emporter sur les bénéfices.

Durée de conservation

Vous avez déjà une boîte de comprimés d'iode chez vous? Vérifiez-en la date de production. Si votre boîte date de 2017, vous ne devez rien faire car sa durée de conservation est d'au moins 10 ans. Par contre, si elle date de 2011 ou d’avant, nous vous conseillons vivement de vous rendre dans une pharmacie pour l'échanger gratuitement.

Principales mesures de protection

La prise de comprimés d'iode n'est qu'une des mesures de protection en cas d'urgence nucléaire. La meilleure façon de se protéger de l'irradiation et d’une éventuelle contamination est de se mettre à l'abri. Restez donc à l'intérieur ou entrez dans le bâtiment le plus proche dès que possible. Fermez les fenêtres et les portes et arrêtez tous les systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation. S'il y a une cheminée, coupez l'arrivée d'air extérieur. Installez-vous de préférence dans une pièce centrale, au rez-de-chaussée, car les murs et les plafonds offrent une meilleure protection que les fenêtres. Restez à l'intérieur jusqu'à ce que l'on vous informe que la situation est à nouveau sûre. Écoutez également les recommandations des autorités. Et informez-vous sur les mesures appropriées via la radio, la télévision, les sites web officiels et les réseaux sociaux des autorités.

Pour en savoir plus sur le risque nucléaire en Belgique, cliquez ici.

Avant tout, pas de panique: le risque d'accident nucléaire dans notre pays est extrêmement faible. Mais malgré les nombreuses mesures de sécurité, nous ne pouvons malheureusement pas l'exclure à 100% non plus. Il est donc important de savoir comment vous en protéger. Une des mesures de protection est d'avoir une boîte de comprimés d'iode chez vous, surtout si vous habitez dans un rayon de 20 km autour d'un site nucléaire, si vous avez des enfants de moins de 18 ans, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Qu'est-ce qu'un risque nucléaire?

La radioactivité est un phénomène naturel. Chaque jour, notre corps absorbe une dose de rayonnements provenant de la terre et de l'univers. Mais l'exposition à un rayonnement important, suite à un accident nucléaire par exemple, peut avoir des conséquences graves sur la santé. Si un tel incident devait se produire, des substances radioactives pourraient être libérées dans l'air, l'eau ou le sol et entraîner une contamination (directe) ou une irradiation (à distance). Lors de la libération d’un nuage radioactif, l'iode radioactif qu’il contient peut être nocif, surtout pour la glande thyroïde. Absorbé par l’organisme, l'iode va s'y accumuler et accroître le risque de cancer de la thyroïde, en particulier chez les enfants.

À quoi servent les comprimés d'iode?

En prenant au bon moment des comprimés contenant de l'iode stable (non radioactif), vous empêchez votre glande thyroïde d’absorber l'iode radioactif (qui lui est instable). La saturer ainsi d’iode stable la protège donc contre l’iode radioactif. Mais attention, cette prise de comprimés d'iode n'est efficace que si elle est effectuée au bon moment. Ne prenez donc jamais de comprimés d'iode de votre propre initiative. Attendez toujours les recommandations officielles explicites des autorités.

En Belgique, vous pouvez obtenir gratuitement et à titre préventif des comprimés d'iode auprès de votre pharmacien. Cette recommandation est surtout importante dans les cas suivants :

  • Si vous habitez dans une zone de 20 km autour d'une centrale nucléaire (10 km pour l'Institut national des radioéléments (IRE) de Fleurus). Dans ces zones, votre pharmacien vous proposera une boîte de comprimés lors de votre passage en pharmacie. Il existe 6 sites nucléaires dans notre pays: Doel, Mol, Dessel et Geel en Flandre, Fleurus et Tihange en Wallonie. Près de nos frontières nationales se trouvent également la centrale de Chooz (France) et la centrale de Borssele (Pays-Bas).
  • Si vous avez des enfants de moins de 18 ans. En effet, plus on est jeune, plus on est sensible aux effets de l'iode radioactif.
  • Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Attention: indépendamment de tout accident nucléaire, il est recommandé aux adultes de plus de 40 ans de parler avec leur médecin traitant de l'usage éventuel de comprimés d'iode. En effet, la prise d'iode est souvent moins indiquée dans leur cas, car la thyroïde fonctionne moins bien avec l’âge, de sorte que les risques liés à la prise de comprimés d'iode (effets indésirables) peuvent l'emporter sur les bénéfices.

Durée de conservation

Vous avez déjà une boîte de comprimés d'iode chez vous? Vérifiez-en la date de production. Si votre boîte date de 2017, vous ne devez rien faire car sa durée de conservation est d'au moins 10 ans. Par contre, si elle date de 2011 ou d’avant, nous vous conseillons vivement de vous rendre dans une pharmacie pour l'échanger gratuitement.

Principales mesures de protection

La prise de comprimés d'iode n'est qu'une des mesures de protection en cas d'urgence nucléaire. La meilleure façon de se protéger de l'irradiation et d’une éventuelle contamination est de se mettre à l'abri. Restez donc à l'intérieur ou entrez dans le bâtiment le plus proche dès que possible. Fermez les fenêtres et les portes et arrêtez tous les systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation. S'il y a une cheminée, coupez l'arrivée d'air extérieur. Installez-vous de préférence dans une pièce centrale, au rez-de-chaussée, car les murs et les plafonds offrent une meilleure protection que les fenêtres. Restez à l'intérieur jusqu'à ce que l'on vous informe que la situation est à nouveau sûre. Écoutez également les recommandations des autorités. Et informez-vous sur les mesures appropriées via la radio, la télévision, les sites web officiels et les réseaux sociaux des autorités.

Pour en savoir plus sur le risque nucléaire en Belgique, cliquez ici.


Dernière mise à jour le  29/01/2024

© APB 2024 Editeur Responsable: Nicolas Echement

Trouver une pharmacie

Une question sur votre santé ou vos médicaments ? Demandez conseil à un pharmacien près de chez vous.

Pharmacies que vous avez précédemment consultées

Itinéraire {{item.addressDesc}}

Heures d'ouverture

{{item.pharmacyOpenInfo.openDesc.toUpperCase()}} {{item.pharmacyOpenInfo.extraInfo}}
La nuit, les pharmaciens de garde sont à votre service pour tout médicament urgent. Actuellement de garde. La nuit, les pharmaciens de garde sont à votre service pour tout médicament urgent.
lundi Veuillez contacter la pharmacie pour connaître ses heures d'ouverture
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

Services disponibles dans la pharmacie

{{service.desc}}

Pour des conseils personalisés, privilégiez toujours le contact en pharmacie. Si vous le souhaitez, certaines pharmacies vous permettent également de :

Prendre rendez-vous

Réservez directement un médicament ou un produit de santé

Accéder à leur site web

Dans certaines régions du pays, il faut appeler un numéro de téléphone spécifique pour savoir quelle pharmacie dispose d'un veilleur de nuit (tarif zonal)